C’est avec tristesse que je dois vous annoncer que sans nouvelles informations officielles, nous devons annuler le cours de demain. En effet, depuis ce week end, les ordres et contre ordres n’ont pas arrêté d’être envoyés aux clubs. Le 1er ministre a dit non, puis la ministre des sports a dit oui. Enfin la fédération a mis en ligne une vidéo pour nous demander de reprendre mais quelques heures plus tard elle l’a finalement retiré des réseaux sociaux sur injonction du ministère. C’est une vrai cacophonie médiatique que malheureusement les clubs subissent sans pouvoir faire quoique ce soit et très difficile à gérer. Le dernier communiqué de presse officiel du ministère exclut de la reprise les sports de contact. La seule pratique autorisée pour les judokas mineurs est une pratique avec distanciations physique et une superficie de 8m² par enfants. Autant dire que c’est quasiment impossible avec les plus petits de nos élèves et cela limite énormément le nombre de pratiquants. Le comité directeur du club considère qu’il n’est pas juste d’accueillir seulement une petite partie des enfants au détriment des autres. De plus nous estimons que si nous devons nous contenter d’une pratique sans contact, les enfants ne feront plus du judo mais de la simple gymnastique et préfère ne pas ouvrir dans ces conditions. La fédération est toujours en négociation avec le gouvernement pour tenter d’obtenir une autorisation mais sans résultat pour le moment. Au cas où il y aurait une évolution positive, nous reprendrons les cours pendant les vacances comme c’était prévu dans notre planning. Nous espérons pouvoir faire plaisir aux enfants dès que possible et vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

Voici le lien du communiqué de presse :

https://www.education.gouv.fr/application-des-decisions-sanitaires-pour-le-sport-partir-du-15-decembre-307953