Depuis plusieurs mois nous vivons au gré des annonces gouvernementales et à chaque fois nos espoirs sont malheureusement déçus.
Encore une fois, et  nous nous en doutions un peu, le 1er ministre n’a pas annoncé de bonnes nouvelles et rien ne présage d’une amélioration dans les semaines à venir.
Parmi les mesures importantes pour nous, il faut retenir le renforcement du couvre feu avancé à 18h00 et surtout l’interdiction totale de pratiquer en intérieur. Les rares sports qui pouvaient encore pratiquer en relative sécurité sont désormais eux aussi contraint d’arrêter.
Les virus variants bien plus dangereux sont certainement pour beaucoup dans ces prises de décisions. 
Même si ces mesures ne s’appliquent normalement que 15 jours, il est à craindre que cela dure un peu plus longtemps si les effets de ce nouveau couvre feu ne sont pas suffisant.
Notre décision de ne pas reprendre au vu de la situation sanitaire n’en est que renforcée même si cela nous désole d’avoir eu a prendre une telle disposition. Nous devons penser avant tout à la santé de nos élèves petits et grands.
Ce couvre feu durci est un moindre mal qui portera j’espère ses fruits car le but est bien sûr de protéger les plus fragile .
Il va donc nous falloir être encore patient, persévérant et surtout garder le moral. En France on pourrait dire qu’on a rien sans rien mais Jigoro Kano l’exprimait sous cette forme : les efforts conduisent toujours au but.  soit :    » CHIKARA HITTATSU  ».
Inspirons nous de ce principe et restons positif : on pourrait se dire qu’on a de la chance d’avoir évité un vrai confinement !Espérons que l’amélioration tant attendue arrive au plus vite afin que nous puissions tous de nouveau nous retrouver au dojo. En attendant, nous continuons de suivre attentivement la situation sanitaire afin de garder le contact et vous informer régulièrement.

Prenez soin de vous, respectez bien les mesures de protection.
Bien cordialement
Pour le comité directeur 
Philippe Sol – président du judo club de Courtry