Article 1 : Dispositions générales

Le présent règlement est en accord avec les statuts de l’association , le règlement intérieur de la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA) et la convention d’utilisation des équipements sportifs de la commune .

Il a pour but de fixer divers points pour la bonne marche du club qui ne sont pas détaillés par les statuts et sera affiché dans le dojo.

Il pourra être mis à jour sur une simple réunion du bureau à la demande du Président, chaque fois que de besoin. Les cas non prévus par le règlement intérieur seront résolus par le bureau dans le cadre des règlementations en vigueur.

L’inscription au club vaut acceptation complète du présent règlement .

Article 2 : Inscription

 Le dossier d’inscription se compose de :

  • une fiche de renseignements
  • une fiche d’autorisation de prise de vue
  • un formulaire de licence FFJDA
  • un certificat médical d’aptitude à la pratique du Judo, du Jujitsu/Self-defense où du Taïso où un questionnaire de santé avec une attestation signée en cas de renouvellement de licence sans discontinuité.
  • la cotisation au club
  • 2 photos d’identité pour les nouveaux adhérents .

Tous ces documents doivent être dûment remplis et signés par le pratiquant ou son représentant légal si le pratiquant est mineur. La signature implique l’acceptation totale du présent règlement.

L‘adhésion au Judo Club de Courtry  ne peut être considérée comme valide qu‘après remise du dossier d’inscription complet faute de quoi l’accès du pratiquant au tatami sera refusé.
Article 3 : Licence

Le participant doit être licencié à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (F.F.J.D.A.). Cette licence représente l’assurance mais aussi l’affiliation à des organismes reconnus par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Elle permet aussi d’accéder gratuitement à diverses manifestations officielles (cérémonies, stages, compétitions …)

Attention : La licence couvre les adhérents contre les accidents qui pourraient survenir pendant les séances de judo, stages ou compétitions mais n’est pas une assurance personnelle contre les accidents qui pourraient survenir dans leur vie privée.

 Article 4 : Certificat médical 

 Le certificat médical est obligatoire pour l’inscription dans chacune des sections du club : Judo, Jujitsu/Self-Defense et Taïso .

Selon les recommandations fédérales, le certificat médical a une durée de validité de trois ans.Il peut donc être renouvelé deux fois à condition de s’être licencié sans discontinuité. Pour cela il faudra remplir un questionnaire de santé et signer l’attestation précisant avoir répondu par la négative à l’ensemble des rubriques du questionnaire. Une réponse positive à une des rubriques entraîne la nécessité de présenter un certificat médical.

Pour les participants aux championnats officiels de Judo ou Jujitsu, il devra attester la non contre-indication à la pratique en compétition.

Si le club n‘est pas en possession de ce document, l’accès au tatami sera refusé au pratiquant.

Article 5 : Cotisation

 La cotisation est annuelle et doit être payée en totalité à l’inscription.

Le montant demandé lors de l’inscription comprend : l’adhésion au club, la licence et le paiement des cours. Elle est fixée en début d’année et reste inchangée pendant la durée de la saison, elle est révisable annuellement sur décision du bureau.

Le montant de la licence établi par la Fédération Française de Judo est perçu par le club, puis reversé en totalité à la FFJDA.

Afin de faciliter le paiement , le club offre la possibilité d’échelonner le règlement en trois fois. Dans ce cas, trois chèques libellés à l’ordre du « Judo Club Courtry » seront demandés à l’inscription.

Ils correspondent aux trois trimestres de cours de la saison . Leur encaissement se fera respectivement dès l’inscription pour le premier , début janvier pour le deuxième et début avril pour le troisième.

L ‘absence aux cours ne dispense pas du paiement de la cotisation, sauf cas exceptionnel en accord avec le bureau .

En cas de défaut de paiement , le club procédera à trois rappels au maximum . Si après ces rappels le licencié n’a toujours pas régularisé sa situation , il ne sera plus autorisé à pratiquer sa discipline et le comité directeur aura la possibilité de lui retirer sa qualité de membre de façon temporaire ou définitive .

 Article 6 : Responsabilité des parents d’enfants mineurs

Pour les élèves mineurs, les parents ou  le responsable légal doivent s’assurer de la présence du professeur et lui remettre l’enfant dans l’enceinte du dojo. Ils veilleront à les changer dans leurs vestiaires respectifs (filles ou garçons) et non pas sur les bancs de l’espace réservé à l’accueil du public . De même , leurs effets devront rester dans les vestiaires .

Les parents sont responsables du comportement de l’enfant dans les couloirs et les vestiaires . Le professeur endosse la responsabilité des enfants sur le tatami jusqu’à la fin du cours . Dès la fin de la séance , les mineurs devront être récupérés dans le dojo par les parents , le représentant légal ou un adulte autorisé. La responsabilité de l’association s’arrête à la fin du cours.

Les pratiquants se doivent d’arriver à l’heure au cours et ne peuvent le quitter sans autorisation.

Les parents dégagent la responsabilité de l’association pour les enfants venant seuls aux activités. En cas de problème survenu lors du trajet elle ne saurait être tenue pour responsable.

Ils devront :

  • se renseigner de la durée du cours (révisable en fonction du nombre d’élèves présents en raison d’évènements spéciaux => jours fériés, veille de congés scolaires …).
  • informer les professeurs avant le début du cours d’un éventuel retard afin que l’enfant ne se retrouve pas seul à l’extérieur du club à la fin du cours.
  • informer les professeurs si l’enfant doit quitter le cours avant la fin de ce dernier.
  • informer à l’avance si l’enfant ne sera pas présent au cours suivant (raison familiale ou autre)

 Important : en cas de perte de l’autorité parentale d’un des parents, cette situation doit être signalée par écrit avec copie du jugement au président du club.

Nota : la présence des parents pendant les cours est tolérée à condition de respecter le bon déroulement de la séance : interdiction de téléphoner , de discuter ou 

            d’interpeller son enfant afin de ne pas gêner le professeur .

Article 7 : Hygiène – Tenue

Les licenciés s’engagent à apporter un soin constant à leur hygiène et à la propreté de leur tenue : pieds et mains lavés, ongles courts, cheveux longs attachés (barrettes interdites) et judogi (kimono) propre. Pour le Judo et le Jujitsu, le pratiquant ne peut pénétrer sur le tatami qu’en judogi . Les féminines uniquement porteront sous leur judogi un maillot de corps (tee shirt…) long, blanc. Elles doivent porter des sous vêlements adaptés à la pratique de l’activité. Pour le Taïso , la tenue conseillée par le bureau est : pantalon de jujitsu blanc et tee shirt noir du club afin d’harmoniser la section . Toutefois une tenue de sport libre est tolérée . Le maquillage est à éviter et pour des raisons de sécurité, les bijoux (montres, bracelets, colliers, boucles d’oreilles, piercings, bagues) et lunettes sont interdits sur le tatami .

Afin de ne pas perturber l’enchaînement des cours, il est demandé aux pratiquants de se changer dans leurs vestiaires respectifs (hommes ou femmes) et d’y laisser leurs effets. Les pratiquants doivent se déplacer dans le dojo en tongs ou zooris .

En cas de légères lésions cutanées , les licenciés devront prendre toutes les dispositions afin de les protéger complètement : pansements résistants , port de chaussettes (verrue plantaire) .

Les sanitaires du dojo sont mis à disposition de tous les licenciés , parents et visiteurs .

 Article 8 : Comportement

Tous les cours sont mixtes .

Le respect des personnes et du matériel sera exigé de la part de tous les pratiquants.

Ils devront respecter les horaires sous peine de ne pas être autoriser à monter sur le tatami par le professeur afin de ne pas perturber le cours et éviter une blessure faute d’échauffement correct .

L‘attitude pendant l’entraînement reflète le respect envers le professeur et les autres licenciés .

De ce fait , les pratiquants sont tenus d’adopter un comportement conforme à l’esprit sportif et au code moral du judo. Ils doivent s’entraîner avec sérieux et  suivre les consignes de l’enseignant .

S’ils le souhaitent , les pratiquants pourront amener une bouteille d’eau afin de s’hydrater régulièrement pendant les cours .

Lorsqu’il participe à une manifestation sportive, le judoka engage la notoriété et la réputation du club . Il doit agir en conséquence. Pendant les compétitions, entraînements de masse , stages ou tournois amicaux, seules les personnes dûment mandatées par le club seront les interlocuteurs des autorités organisatrices.

Toute personne se faisant remarquer par une mauvaise conduite ou des propos incorrects lors de ces manifestations pourra être exclue temporairement ou définitivement sur décision du bureau. Cette sanction pourra également être appliquée à un élève dont l’absence aux cours serait trop fréquente et non justifiée donc contraire à l’esprit du club .

Article 9 : Compétitions – Passages de grade

Le passeport de la F.F.J.D.A. est obligatoire pour participer aux compétitions officielles et passages de grade ceinture noire . Les compétiteurs ou candidats à la ceinture noire doivent veiller à le mettre à jour régulièrement .

L’enseignant est seul habilité à engager les pratiquants dans les compétitions ou examens . De même durant la saison d’entraînement au club , lui seul  estime si un élève est apte à passer au grade supérieur et décide du moment de l’examen .

Lorsqu’ils s’engagent à participer à une compétition ou à un examen , les élèves doivent faire leurs meilleurs efforts pour être présent le jour déterminé .

Il faut avertir l’enseignant ou un membre de l’association le plus rapidement possible lorsqu’on ne peut honorer son engagement . En cas d’absence non motivée, le bureau pourra demander l’exclusion temporaire ou définitive du pratiquant en défaut.

En cas de départ groupé, il est impératif d’être à l’heure et de se présenter au responsable du transport .

Les licenciés mineurs non accompagnés ne seront transportés par d’autres parents ou membres de l’association que si la feuille de décharge de responsabilité complétée et signée a été remise à l’enseignant ou à un responsable de l’association.

Article 10 : Sécurité

L ‘accès au tatami est interdit aux non pratiquants.

Le dojo est doté d’ un système d’alarme incendie , d’extincteur et d’une ligne téléphonique permettant de joindre les secours si nécessaire . Un défibrillateur , situé dans l’entrée principale du gymnase Pierre Graff , est aussi mis à notre disposition .

Il est interdit d’utiliser les issues de secours pour quitter le dojo ou d’en gêner les accès .

Il est recommandé de ne pas laisser d’affaires personnelles de valeur dans les vestiaires ou dans le dojo .

Le club décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.

Article 11 : Propreté

Le dojo n’est pas la propriété privée du club.

En conséquence, tous les membres, parents et visiteurs sont tenus de veiller à la propreté générale du dojo :

  • utiliser les poubelles,
  • ne pas circuler pieds nus dans les locaux,
  • maintenir propres les abords des tatamis,
  • ne pas fumer ni dans les vestiaires, ni dans le dojo,
  • ne pas introduire de denrées sur les tatamis.

Article 12 : Salle de musculation

La salle de musculation est placée sous la responsabilité du professeur . Elle est ouverte aux licenciés de plus de quinze ans pendant les heures où sont dispensés les cours de Judo , Jujitsu ou Taïso sans complément de cotisation à condition d’avoir accompli toutes les formalités d’inscription au club et d’être à jour de cotisation . Les pratiquants s’engagent à utiliser les appareils conformément à leurs modes d’emploi , à tenir la salle en bon état de propreté et à ranger systématiquement chaque appareil ou poids utilisés . Toute dégradation ou détérioration de matériel sera à la charge du pratiquant responsable si l’assurance du club ne les prend pas en compte .

Pour des raisons de sécurité, les adhérents devront impérativement être deux au minimum pour utiliser les appareils de musculation.

En cas de non respect de ces consignes , le bureau pourra demander l’exclusion temporaire ou définitive du pratiquant en défaut ou même fermer la salle .

Article 13 : Saison sportive

Les cours sont assurés pendant toute la saison sportive de septembre à juin.

Toutefois , conformément à la convention signée avec la municipalité , le club sera fermé pendant les vacances scolaires et jours fériés.

Pour ne pas pénaliser les licenciés du samedi , le club restera ouvert le premier samedi de toutes les vacances scolaires .

Article 14 : Ethique

Afin de rester en adéquation avec les textes officiels de la FFJDA , tous signes ostentatoires sont interdits dans le dojo .

Les adhérents s’interdisent toute discussion ou manifestation présentant un caractère politique ou confessionnel afin de respecter le cadre purement sportif de l’association .

 

Le comité directeur du Judo Club de Courtry